Domaine de la Dourbie Languedoc Mala Coste 2015
Douceur :
Acidité :
Tanin :
Corps :
Longueur :
Mets & Vins:
> Viandes rouges
> Caille à la moutarde
> Carpaccio de bœuf
> Côtes d'agneau
> Couscous tunisien
> Cuisses de dinde rôtie
> Escargots à la crème d'ail
> Moussaka
> Porc à l'ananas
> Ratatouille
> Tripes
Courbe de maturité:
Après 3 années, ce vin sera à son apogée.
Après 5 années, ce vin commencera à décroitre.

Domaine de la Dourbie Languedoc Mala Coste 2015

Région Languedoc
Appellation Languedoc
Producteur Domaine de la Dourbie
Couleur Rouge
Cépage Cinsault, Grenache, Syrah et Mourvèdre.
Aspect Visuel Une robe grenat foncée aux reflets brillants.
Caractéristique olfactive Un nez concentré de fruits noirs (myrtille), aux notes épicées où le boisé et bien intégré.
Attributs gustatifs Une bouche ronde et soyeuse avec d'élégants tanins fondus, accompagnés d'arômes de chocolat/café en finale. Ce vin bénéficie d'un bel équilibre et d'une fraîcheur intense.
Aromes Fruités et épicés.
Type de terroir Les vignes sont plantées au lieux-dit « Malacoste » ou mauvaise côte.
Contenant élevage En cuves.
Température de service 15°
Aération Non
Carafage Non
Type d'agriculture Bio
Verre préconisé:

Plus de détails

7 Bouteilles en stock

17,00 € TTC

Description du domaine :

Situé sur la rive droite de l’Hérault, au pied du Causse du Larzac, le domaine voit le jour en 1781 et tire son nom de « La Dourbie », petite rivière qui traverse le vignoble pour se jeter dans l’Hérault. Depuis ces temps anciens, la passion de la vigne et du vin anime les propriétaires successifs du domaine. En 2003, le domaine est entré dans une nouvelle ère avec la restructuration du vignoble et la modernisation de la cave et du chai. Le vignoble s’étend sur 32 hectares cultivés en agriculture biologique : 20 ha entourent le domaine et 12 ha situés dans un vallon isolé à 200 m d’altitude, entouré de garrigue où règne un microclimat unique.

Description de l'appellation :

Le vignoble du Languedoc a considérablement rétréci durant ces 30 dernières années, passant ainsi de 450 000 à 218 000 ha. L’AOC Languedoc est née en 2007 et couvre aujourd’hui l’ensemble du vignoble. Cette appellation remplace l’AOC Coteaux du Languedoc et produit des vins d’entrée de gamme.

Description de la région :

Déployé sur plusieurs départements (Gard, Pyrénées-Orientales, Aude, Hérault), le vignoble du Languedoc-Roussillon représente 42 800 hectares de vignes et 1 800 000 hectolitres de vin chaque année. Les Grecs plantèrent pour la première fois des vignes au Ve siècle avant JC. Puis, les romains la cultivèrent et, jusqu’au XVIIe siècle, le vignoble connut une grande effusion. Le phylloxéra détruisit, en 1863, les vignes du pays. Au XXe siècle et grâce à un plus grand nombre d’hectares exploitables, la région viticole du Languedoc-Roussillon devint l’un des plus amples vignobles français. Elle bénéficie d’un climat méditerranéen, d’étés secs et chauds et d’hivers plus doux. La région n’est pas sujette à de fortes précipitations. La Tramontane sèche les vignes et les préserve des maladies. Le climat favorise donc la culture des vignes. Pourtant, des années durant, la réputation des vins de la région, dû au manque de qualité des produits, laissait à désirer. Les cépages nobles sont apparus en 1970, offrant une certaine renaissance à cette région. Les cépages actuels sont le grenache noir, le cabernet-sauvignon, la syrah, le cinsault, le carignan, le mourvèdre, le merlot, le muscat, la clairette, le grenache blanc, le bourboulenc, le picpoul et le mauzac. Les vignes reposent sur divers sols : éboulis calcaires, schistes, marnes, grès, sols sablo-argileux. Cette diversité enrichie les terroirs et les AOC que proposent la région.